L’opium du peuple

Chaque année, le service public audiovisuel offre sa saga de l’été à quelques millions de citoyens en demande de divertissements porteurs de savoir avec, si possible, un soupçon de croustillant en sus. Cette fois-ci, l’opus s’appelle Inquisitio et traite, comme son nom le laisse supposer,…

Place du chapelet

« Puisque tu es tiède, et ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche. » Et hop, on nous ressort le fameux passage de la Lettre à Laodicée (Ap III, 16) comme l’argument massue qui doit nous discréditer aux yeux, sinon du monde, du…

Détournement

Une des grandes forces de la bêtise tient à son caractère polymorphe : celui-ci la rend quasiment indécelable en la dissimulant derrière des semblants de pertinence qui ont tôt fait d’abuser nos esprits trop souvent enclins à la paresse. La pesanteur naturelle qui marque toutes…

Aux grands hommes, la patrie reconnaissante

Un journal du dimanche dont je tairai le nom vient de publier son Top 50 des personnalités préférées des français, palmarès dont lesdits français attendent la publication annuelle avec une impatience douloureuse, tant cette information – qui sera aussitôt relayée et commentée par les médias…

Les maçons du cœur

Il y a tout juste cinquante ans, les dirigeants est-allemands durent ériger un mur afin d’endiguer l’afflux d’occidentaux avides de collectivisme et de folles virées en Trabant. Force est de constater que ledit mur fut d’une redoutable efficacité, au vu du nombre dérisoire de transfuges…

Boum !

« Mes chéris, Papa veut que vous soyez bien sages pendant qu’il est parti bombarder Hiroshima ! »

Fruits de la Passion

Est arrivé ce qui devait arriver : quelques énergumènes ayant la tête près du bonnet ont apporté leurs outils de bricolage pour faire un sort à cette œuvre de pure provocation – qui ne s’avoue pas comme telle, évidemment – exposée dans une galerie d’art…

Voire même…

Dans un précédent billet, j’avais utilisé l’expression « voire même » et précisé – en anticipant des réactions qui n’ont pas manqué par la suite – qu’elle était correcte et non redondante. J’ai reçu effectivement, à plusieurs reprises, des remarques contestant mon choix terminologique. Le…

Parfum de scandale

Aujourd’hui, c’est au tour d’une exposition artistique présentée à Avignon de faire parler d’elle à cause de – ou grâce à ? – ce qui est devenu une sorte de figure imposée pour nombre de « plasticiens » : le blasphème. Je ne me lancerai…